Presles : Le fou qui repeint son plafond

Publié le 21 November 2011 par Antonin

Presles, secteur des Grottes de Choranche : “Le fou qui repeint son plafond”, il n’y a jamais de hasard dans le nom d’une voie. Depuis le pied de la falaise, on ne voit que lui : le plafond, le gros plafond (un cap, une péninsule et tout ça …). La hauteur de la voie en elle-même n’est pas incroyable (150m) mais l’enjeu est dans ses 3 dernières longueurs tout en artif dans un toit magnifique avec une grosse ambiance, deux relais suspendus et un cheminement d’étrier en étrier.

On ne parviendra malheureusement pas à sortir la voie par le haut à cause de l’horaire tardif. Sam ayant entamé les 5 premier mètres de la première longueur de traversée dans le toit il finit par regarder sa montre : il est 16h et il nous reste 1h30 de lumière pour sortir la voie et redescendre par 4 rappels dans une ligne qu’on ne connait pas. Devant ce constat Sam rebrousse donc chemin et on réchappera en 4 rappels dans une voie située à la vertical de R6 , pas mécontents de remettre les pieds sur terre mais déçus de ne pas en être venu à bout assez rapidement.

Pour les peintres motivés le topo est par ici : Presles – Grottes de Choranche : Le fou qui repeint son plafond. (TD-, 150m, 6a, A0+)

Au pied de la voie, pas de fou en vue mais le plafond ne trompe pas

Au pied de la voie, pas de fou en vue mais le plafond ne trompe pas

Sam dans la 2ème longueur en bon 6a

Sam dans la 2ème longueur en bon 6a

Vue sur Choranche et sa vallée depuis la première vire

Vue sur Choranche et sa vallée depuis la première vire

Fenêtre entre arbre et rocher depuis R4

Fenêtre entre arbre et rocher depuis R4

Sam dans la 2ème longueur de la traversée

Sam dans la 2ème longueur de la traversée

Toujours dans la traversée, le plafond n'est plus loin

Toujours dans la traversée, le plafond n'est plus loin

Toujours dans cette traversée : ambiance !

Toujours dans cette traversée : ambiance !

On arrête de déconner : Sam attaque l'artif

On arrête de déconner : Sam attaque l'artif

Gogo-gadget aux étriers

Gogo-gadget aux étriers

Un dernier effort avant d'attraper le premier relais du plafond

Un dernier effort avant d'attraper le premier relais du plafond

Sam au premier relais du plafond, niveau de confort 2/10

Sam au premier relais du plafond, niveau de confort 2/10

Anto pendu au plafond (photo par Sam) : In vieux-spits-rouillés we trust !

Anto pendu au plafond (photo par Sam) : In vieux-spits-rouillés we trust !

C'est parti pour la première couche de peinture dans le pafond

C'est parti pour la première couche de peinture dans le pafond

Bon en fait il est déjà 16h et le soleil n'est plus là pour longtemps, il trop tard pour sortir la voie

Bon en fait il est déjà 16h et le soleil n'est plus là pour longtemps, il trop tard pour sortir la voie


2 réactions sur Presles : Le fou qui repeint son plafond

  • joel says:

    6 h pour 150 m, soit 25 m à l’heure ! vous battez un record ou quoi ?!

    • Antonin says:

      Il y a de ça oui ! C’était pas terrible côté horaire. :/

      Je dirais qu’avec les petites vires qui ajoutent des manips et une pause dèj à R5 on totalise 1h de perte de temps. Ca ramène la progression à 5 heures pour 6 longueurs et demi.

      J’ai pas l’impression qu’on ce soit particulièrement trainé sur la majeure partie de la voie mais ce qui est sur c’est qu’on a passé un temps fou dans la première longueur d’artif et dans la manip pour partir du premier relai du toit.

  • Laisser une réponse

    Derniers articles

    Nuage de tags

    A propos

    Bonjour ! Bienvenue sur cet espèce de portfolio qui ne casse pas des briques, réalisé au fil de sorties d'escalade et autres courses en montagne, en canyon, en forêt ou ailleurs, histoire de respirer un peu d'air frais.

    Ce blog est propulsé par WordPress.

    Copyright © Antonin Carion.